Livres à télécharger Suite 4

Gautier Théophile – Les roués innocents

Gautier Théophile - Les Roués innocents - Bibliothèque numérique romande - Nicolas Lancret Fête galanteGautier Théophile – Les roués innocents : On retrouve, dans « Les roués innocents », les éléments traditionnels du roman sentimental du XIXe siècle : Henri Dalberg, jeune étudiant provincial de vingt-deux ans, mène une vie dissolue en compagnie du baron Rudolph qui l’initie aux subtilités des nuits parisiennes. Amine, petite coriace au physique d’ingénue, jette son dévolu sur Dalberg et usera de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins. Le cœur d’Henri balance entre la fraîcheur et l’innocence de Calixte, sa fiancée, le charme ensorcelant et vénéneux d’Amine et la beauté aristocratique de la mystérieuse Florence. Ruiné et désespéré, Henri saura-t-il retrouver le bonheur ?

Mais la convention du genre éclate et les héroïnes, y compris la pure et passive  jeune fille – pas si passive en fait – sont combatives et déterminées et le héros bien faible… Pour certains critiques, Théophile Gautier se livre là à son goût pour le pastiche et se moque du genre en le détournant.

Téléchargements: ePub – PDF – Kindle-Mobipocket – word

George Raymond – Bahil

George Raymond - Bahil - Bibliothèque numérique romande - Raymond George dessinGeorge Raymond – Bahil : Dans les Trois Provinces conquises par l’Empire il y a vingt ans, un vent de rébellion se lève. Après des années d’exil, Dun Jah revient à Bahil y organiser la résistance urbaine tandis que dans les vallées des Varasses, les commandos de partisans lancent les premières opérations de guérilla. Aux côtés des insurgés combattent les clans guerriers de la Nation aouiz et la Cité franche d’Ib, d’où vient Da Ylah, la guerrière à qui a été confiée l’arme mythique de la Déesse, l’épée-de-foudre.

« Avec Bahil, j’ai voulu écrire un roman qui satisfasse à la fois mon goût du merveilleux et un souci de cohérence socio-politique, culturelle et historique. L’histoire que raconte ce roman est celle d’une guerre de libération nationale, et les parallèles qu’on peut en tirer avec les luttes anti-coloniales des décennies 50 à 70 ne manquent pas, même s’il ne faut pas en chercher absolument partout. Quant à la forme, il revêt celle de l’heroic fantasy (qu’en tant que francophone je préfère appeler épopée fantastique et qui n’est autre, finalement, que le bon vieux roman de cape et d’épée transposé dans un décor utopique ou uchronique). On y trouvera tous les ingrédients du genre: de la violence, de l’héroïsme, une arme magique, des pouvoirs psi, un zeste d’érotisme – réinterprétés bien sûr à ma manière. Mais c’est d’abord un roman écrit avec le cœur et les tripes, et si j’ai les tripes du même côté que le cœur, je ne vais pas me faire soigner pour si peu. »

Raymond George est né à Genève en 1944. Sociologue, chauffeur poids lourds, informaticien, etc. Voyageur impénitent, il a traîné ses bottes sous (presque) toutes les latitudes, notamment au Brésil, en Afrique occidentale et centrale et au Moyen-Orient. Militant anticolonialiste de vieille date, il a accompli plusieurs missions civiles en Palestine depuis le début de la deuxième Intifada.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket

Gex Amélie – Vieilles gens et vieilles choses

Gex Amélie - Vieilles gens et vieilles choses - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre pastel Paysage sous la neigeGex Amélie – Vieilles gens et vieilles choses, histoires de ma rue, histoires de mon village : Amélie Gex est une écrivaine savoyarde dont une partie de l’œuvre (beaucoup de poésie) est en arpitan. L’arpitan ou  francoprovençal était autrefois parlé, avec des variantes régionales, de Grenoble et Lyon à la Franche-Comté, dans les cantons suisses devenus francophones aujourd’hui (sauf le canton du Jura), et dans le Val d’Aoste ainsi que plusieurs régions du Piémont.

Dans ces quatre contes, elle dépeint la vie paysanne et citadine de la Savoie du début du 19ème siècle, avec du fantastique et du terre à terre, la vie quotidienne comme la mort, les amours contrariées, les drames ou les aventures, la guerre, la contrebande, les gens du voyage…  Une écriture aisée, familière souvent émouvante.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Giraudoux Jean – Aventures de Jérôme Bardini

Aventures de Jérôme Bardini - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande - tableau Niagara, Louis Rémy MignotGiraudoux Jean – Aventures de Jérôme Bardini :  Las de sa situation, de son tranquille bonheur conjugal, un bonheur ordinaire aux côtés d’une épouse ordinaire, las surtout de lui-même, homme ordinaire dans une existence ordinaire,normale, besogneuse et tracée par les autres, Jérôme Bardini prépare soigneusement son évasion de la normalité. Il décide de changer d’identité en abandonnant femme et enfant, travail et amis. Il part et n’emporte rien.

Basculant dans une autre existence, entre vagabondages et errance, il fait l’expérience d’une forme de liberté absolue, improvisant sa nouvelle vie, devenant par exemple l’Ombrepour Stephy, rencontrée quelque part dans Central Park, à New York, qui a failli le considérer dès le premier abord comme un nouveau Messie… Dans une sorte de pacte tacite, ils parcourent les allées de Central Park, nagent dans l’océan, sans jamais révéler leur identité, presque sans paroles, chacun voulant garder intact le mystère de l’autre. Stephy protège sa liaison avec l’Ombre, qui prend de plus en plus d’ampleur, par des subterfuges multiples et met au point un faux mariage avec le Jérôme Bardini nouveau, suivi d’un séjour paradisiaque au bord d’un lac canadien. Et Stéphy elle-même, au comble du bonheur, est prise par le démon de la fuite. Afin de préserver leur amour du poids de l’avenir et de l’usure du temps, elle quitte Bardini pour revenir à la normalité qu’elle lui avait sacrifiée.

Le lecteur, à ce stade du roman, n’en est pas à sa dernière surprise, car Jérôme Bardini lui-même, du côté des chutes du Niagara, croira avoir rencontré un nouveau messie en la personne du Kid, enfant amnésique et en fuite lui aussi ; et il se demande si le temps est enfin venu de « l’homme qui nous libérera de l’homme »… Mais la réalité aura tôt fait de les rattraper.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Giraudoux Jean – Bella

Bella - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande - Mosaïque portrait de femmeGiraudoux Jean – Bella : Les Capulet et les Montaigu… pardon, les Rebendart et les Dubardeau sont deux grandes familles ennemies qui représentent deux courants politiques opposés. Bella, fille de l’aristocratique Fontranges, est aussi la veuve du fils de Rebendart qui poursuit de sa vengeance le père de Philippe Dubardeau, son amoureux. Prise dans cette implacable intimité, elle mourra de ne pouvoir les réconcilier : « Bella s’interroge sur l’harmonisation des contraires : les intérêts de la France et ceux d’une Europe nouvelle, le masculin et le féminin, la poésie et la loi. Grâce à Bella, le narrateur ne ressent plus en lui division ou brouille. »*

Les modèles ne sont pas loin : Philippe Berthelot, secrétaire général aux Affaires étrangères et chef de Jean Giraudoux (sa disgrâce se répercutera sur la carrière de Giraudoux) et Raymond Poincaré. Giraudoux ne cache pas sa sympathie pour les uns et son antipathie pour les autres. Au jeune héros, Phillipe Dubardeau, revenant du front, qui s’écrie : « Il ment », lors du discours aux morts de Rebendart correspond la dénonciation par Giraudoux du nationalisme de Poincaré. Bella, dans cette lecture si transparente, fit scandale et renforça la notoriété de Jean Giraudoux. C’est, avec Siegfried et le Limousin etÉglantine, l’œuvre où le politique s’impose sans doute le plus directement chez Jean Giraudoux. Il appartient aussi au cycle des Fontranges avec Églantine et Aventures de Jérôme Bardini. *Gerald Prince, Guide du roman de langue française (1901 – 1950).

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Giraudoux Jean – Églantine

Églantine - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande - photo Sylvie SavaryGiraudoux Jean – Églantine : Comme Bella, ce roman publié en 1927 fait partie de la série sur la famille Fontranges. Églantine est une toute jeune femme de 20 ans, qui est amoureuse de deux « vieillards » de soixante ans…, deux hommes apparemment très opposés mais en fait très complémentaires. Ce sont d’une part l’aristocratique Fontranges et d’autre part le riche Moïse.

Fontranges et Églantine s’observent pendant leur sommeil, se croisent dans un ballet amoureux sans jamais se rencontrer vraiment et il lui donne secrètement son sang lorsqu’elle tombe malade. Moïse et Églantine se rencontrent réellement, il lui offre des bijoux, la couvre de cadeaux et s’affiche avec elle partout dans le beau monde. Mais lorsqu’il quitte Paris pour un court séjour à l’étranger, Églantine retrouve Fontranges et vit avec lui une douce vie plus discrète, mais pleine d’amour.

La jeune femme traverse tout le récit avec une candeur et une innocence non feinte, mais plus complexe qu’il n’en paraît au premier regard. Giraudoux joue sur les contrastes, il traite ici de la beauté et de la laideur, de la jeunesse et de la vieillesse, de la joie et de la mélancolie, bref de la vie et du bonheur de l’homme.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Giraudoux Jean – Juliette au pays des hommes

Giraudoux Jean - Juliette au pays des hommes - Bibliothèque numérique romande - photo Greteck Panorama du SégalaGiraudoux Jean – Juliette au pays des hommes : Juliette doit épouser Gérard. Elle se découvre soudain fiancée à un homme provincial, prosaïque : “Alors qu’elle-même se sentait ce soir de nature interstellaire, elle trouvait à la parole de Gérard un timbre terrestre qui le situait aussi impitoyablement sur cette planète qu’un accent bordelais vous situe à Bordeaux. Juliette eut le sentiment qu’elle allait épouser, qu’elle aimait, l’homme le plus provincial de l’infini, […] elle avait à délivrer, elle ne savait où, la vraie Juliette qui viendrait redonner du goût à cette nuit et à cette nature. Il y avait à délivrer Juliette de tous ceux qui la tenaient, sans le savoir d’ailleurs, emprisonnée. Ou plutôt il lui fallait rassembler pour la nuit de noces toutes ces Juliettes données par elle à des passants, à des inconnus, à des jeunes gens dont quelquefois elle avait entendu seulement le nom, parties d’elle à ces heures de demi-clarté ou de demi-désir propices aux matérialisations.”
Elle part donc revisiter ces hommes survivants des rêves de son adolescence. Elle va trouver en eux des symboles, archétype de péché capital ou coquilles vides, du vaniteux à l’écrivain raté, du savant maniaque au violeur : “Vérificatrice de l’irréel, de l’inimaginable, du non-révolu, Juliette s’étonnait de retrouver les êtres qu’un de ses désirs d’enfant avait attirés un quart d’heure à l’existence emportés désormais par l’âge, soumis au contrôle des concierges, et marqués, pour qu’elle n’eût pas de doute sur leur qualité humaine, d’une dent d’or ou d’un coryza.” Seul, le narrateur-écrivain assure, le temps de lire à Juliette sa “Prière sur la Tour Eiffel”, un rapport plus équilibré entre pulsions et raison.
Ce voyage initiatique “à la Jérôme Bardini” mais au féminin ne manque pas d’humour ni de digressions “à la Giraudoux”. Cette Juliette – dont le nom rappelle celle d’un certain marquis – fera, entre imaginaire et réalité, un apprentissage que vous lirez avec délices.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – DOC-ODT

 

Giraudoux Jean – La Folle de Chaillot

La Folle de Chaillot - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande - tableau Félix Vallotton Coin de rue à ParisGiraudoux Jean – La Folle de Chaillot : Une folie douce, celle de la Folle de Chaillot et de ses comparses, perturbe, sur la terrasse de Chez Francis, place de l’Alma, la création d’une nouvelle société aux visées aussi noires et rapaces que les montages véreux de ses actionnaires. Cette satyre au délire débonnaire est finalement un vrai conte avec de bonnes fées, quelque peu rêveuses, des marginaux, des originaux, une histoire où les méchants finissent punis. Giraudoux vous emporte peu à peu dans sa divagation poétique avec cette pièce pleine d’humour et de fantaisie.

Mais le conte est grinçant car c’est bien deux mondes qui s’y affrontent. L’ancien avec sa variété et son désordre, celui où« les gens que vous rencontriez étaient comme vous. Ils étaient mieux vêtus ou plus sales, contents ou en colère, pingres ou généreux, mais comme vous. » Et le nouveau, celui des hommes à l’expression mortifère, qui n’ont aucun métier si ce n’est de se passer « des billets de cinq mille » et de regarder le travail des autres, des hommes pour lesquels seul compte la puissance et l’or, avides de « ce qu’on fait avec du pétrole. De la misère. De la guerre. De la laideur. Un monde misérable. ».

Dans la description d’un monde dominé par la finance, Giraudoux a des accents prophétiques.« La seule condition d’un monde vraiment moderne : c’est un type unique du travailleur, le même visage, les mêmes vêtements, les mêmes gestes et paroles pour chaque travailleur » nous renvoie à l’uniformisation des processus dans le monde du travail ainsi que des modes dans notre culture moderne. Ou le contrôle : « Maintenant tout ce qui se mange, tout ce qui se voit, tout ce qui s’entreprend, […] on dirait qu’ils ont un mec, qui les met sur le trottoir, et les surveille, sans rien faire. Alors le monde est plein de mecs. Ils mènent tout, ils gâtent tout. Voyez les commerçants. Ils ne vous sourient plus. Ils n’ont d’attention que pour eux [ …] Vous pouvez tolérer cela, un monde où […] l’on ne soit pas son maître ! » Contre cette « modernité », Giraudoux détient pourtant l’arme absolue : leur « pouvoir expire là où subsiste la pauvreté joyeuse, la domesticité méprisante et frondeuse, la folie respectée et adulée ».

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Giraudoux Jean – Siegfried et le Limousin

Siegfried et le Limousin - Jean Giraudoux - Bibliothèque numérique romande Giraudoux Jean – Siegfried et le Limousin : Un français peut-il être allemand ? Et un allemand, français ? Mais Siegfried von Kleist est bien Jacques Forestier et Forestier est bien Siegfried ! Recueilli amnésique après une bataille il est pris pour un soldat allemand et rééduqué comme tel. Mais si la couleur de son caleçon a changé qu’en est-il de l’homme ?  L’écrivain devenu juriste se « plagie » tant qu’en janvier 1922, un ami de Forestier s’interroge et part à Berlin. Avec l’aide du baron Zelten, il reconnaît Forestier en Siegfried  et fait tout pour lui faire retrouver la mémoire. Mais que reste-t-il de cette Allemagne qu’avait connue cet ami avant la guerre quand il était un jeune boursier ? La revanche est-elle devenue la seule motivation de ses ex-amis allemands ?

« Cette idée [d’une substitution] était si dramatique que, comme tous les grands drames, elle a été réalisée depuis par le sort. Je tiens en ce qui concerne ce sujet, à bien affirmer mon droit de priorité vis-à-vis de la Providence […] J’avais à parler de l’Allemagne, et le mégaphone lui-même n’est pas assez sonore dans ce cas ». Giraudoux cherche en effet, à démontrer à travers Siegfried, dans une période où beaucoup songent à la revanche, l’absence de raison déterminante aux haines et aux guerres entre la France et l’Allemagne , comme entre tout autre pays.

Ce roman au style imagé est plein de digressions, d’associations et de références, parfois ironique, improbable, surréaliste mais aussi profond. Couronné du prix Balzac, ce roman fit le succès de Jean Giraudoux. Adapté pour le théâtre, Siegfried, fut créé en 1928 avec Louis Jouvet. Aujourd’hui la pièce a supplanté le roman un peu tombé dans l’oubli.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Gotthelf Jérémias – Dursli le buveur d’eau de vie

Gotthelf Jérémias – Dursli le buveur d’eau de vie : Dursli, fils de journalier, a épousé Babeli et prospère dans son travail de savetier. Mais il commence à s’intéresser aux réunions politiques et subit l’influence du trouble Schnepf, un agitateur révolutionnaire. Il s’attarde dans les cabarets, délaisse son travail et sa famille pour boire de l’eau de vie. Babeli et les enfants sont réduits à la misère. Or voilà qu’un soir de Noël, Dursli rencontre, au plus sombre de la forêt, une étrange cavalcade.

Inutile de dire que Jérémias Gotthelf est un conservateur convaincu opposé aux révolutions qui ont secoué l’Europe et au progrès social. Il reste un excellent narrateur qui décrit, de l’intérieur et avec véracité, la vie des paysans de la campagne bernoise. Il signe, avec cette nouvelle, un conte fantastique auquel il nous avait peu habitués.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Écrire commentaire

Commentaires: 0