Livres à télécharger Suite 9

Nodier Charles – Jean-François les Bas-Bleus

Jean-François-les-bas-bleus - Charles Nodier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeNodier Charles – Jean-François les Bas-Bleus : Besançon, 1793. Jean-François Touvet est la risée des enfants de la rue d’Anvers. Surnommé “Jean-François les Bas-Bleus” en raison de la couleur des bas qu’il porte avec son haut-de-chausse, il parle de manière inintelligible, mélange les mots et passe pour un fou. Incapable de répondre aux questions les plus anodines, il excelle en algèbre, en géométrie, en astrophysique et prédit les événements les plus dramatiques qui auront lieu loin de là. Est-ce un somnambule, un fou, un Cagliostro ?

Charles Nodier (1780-1844) a été le centre du mouvement romantique à Paris entre 1824 et 1830. Alliant une grande sensibilité à une imagination riche, il témoigne dans cette nouvelle d’une tendresse pour ce qu’on appelait alors les fous ou simples d’esprit. Son intérêt pour les rêves – le sommeil est l’état le plus lucide de la pensée – le conduit à écrire des contes où le fantastique se mêle à l’émotion et à l’humour. “En attendant, je n’ai pas renoncé à raconter des histoires auxquelles je suis souvent le seul à croire.”

Jean-François les Bas-bleus est suivi de cinq contes du même recueil : Baptiste Montauban, Paul ou la Ressemblance, Lidivine, La Combe de l’Homme mort, Les Fiancés.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

 

Nodier Charles – Jean Sbogar

Nodier Charles - Jeasn Sbogar - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Canale grande VeniseNodier Charles – Jean Sbogar : Conçu en 1812 sur les lieux même de l’action (principalement Trieste et Venise), Jean Sbogar est l’histoire d’une jeune fille fragile, Antonia et de sa sœur, Lucile Alberti, des françaises élevées près de Trieste. Dans la région, sévit aussi un chef de bande, Jean Sbogar, qui rançonne paysans et voyageurs. Célèbre mais objet de crainte, il ne peut, bien sûr, avoir quoi que ce soit de commun avec ces jeunes femmes.

Comme l’écrit Sainte-Beuve : « le style de Nodier, avec une grâce et une souplesse qui ne seront qu’à lui et qui composeront son caractère, atteindra à peindre de la sorte les mouvements prompts, les reflets soudains, les chatoiements infinis de la verdure et des eaux, moins sans doute, dans toute scène, les grands traits saillants et simples qu’une multitude de surfaces nuancées et d’intervalles qui semblaient indéfinissables et qu’il exprime. Ainsi, dans Jean Sbogar, sa plume saisira le vol des goélands qui s’élèvent à perte de vue et redescendent en roulant sur eux-mêmes, comme le fuseau d’une bergère échappé à sa main. Ainsi, à un autre endroit, il prolongera dans le sable fin et mobile de la plage les ondulations vagues qui bercent la voiture et le rêve d’Antonia. Son mouvement de style, aux places heureuses, est tout-à-fait tel, parfois rapide et plus souvent bercé. »

Nous vous présentons ici, dans un français actualisé, la version de 1832 de ce roman, revue alors et corrigée par Charles Nodier.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Nodier Charles – La Fée aux Miettes

Nodier Charles – La Fée aux Miettes - Bibliothèque numérique romandeNodier Charles – La Fée aux Miettes : L’histoire de Michel le charpentier nous entraîne peu à peu d’un cadre réaliste (Grandville, le Mont Saint-Michel et Greenock sur les côtes de l’Écosse) à un monde fantastique et onirique où les hommes de Man ont des têtes de chien, où une maison de poupée peut contenir des jardins où l’on s’égare et où, derrière le personnage de la vieille mendiante naine de Grandville, dite la Fée aux Miettes, s’évoque la figure de la princesse Belkiss, reine de Saba. Pour sauver la Fée aux Miettes, Michel part à la recherche de la  “mandragore qui chante”… Une quête insensée? Cette mandragore l’emportera-t-elle vraiment dans les airs avec une douce chanson? Ce glissement du réel au rêve peut-il ouvrir l’esprit à d’autres dimensions et d’autres êtres? Ou ne mène-t-il qu’à la folie? Michel nous narre son histoire depuis l’asile des lunatiques de Glasgow – mais est-il fou, dans le fond? C’est l’avis du célèbre médecin de Michel qui prescrit, pour ce lunatique, sinapisme, phlébotomie et poucettes.

Deux ans après son essai : “Du fantastique en littérature», Charles Nodier écrit dans la préface de “La Fée aux Miettes” : “Une histoire fantastique manquerait de la meilleure partie de son charme quand elle se bornait à égayer l’esprit sans rien laisser au cœur”. C’est ce que fait ce superbe conte poétique et triste. Malgré digressions, provocations, ironies ou morales, il est un manifeste pour l’imagination et l’émotion contre la froide raison “anatomique”. Il “ébranlera votre cœur”… Au prix de quelques “sacrifices à la raison” ?

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Nodier Charles – Thérèse Aubert, Adèle

Nodier Charles - Thérèse Aubert Adèle - Bibliothèque numérique romande - Dominique Vuichard déchirure dans les nuages au dessus du JuraNodier Charles – Thérèse Aubert, Adèle : Deux drames aux héros et héroïnes romantiques avec, en toile de fond, la Vendée et la guerre civile entre républicains et royalistes.

Thérèse Aubert : Adolphe, officier royaliste perdu dans la déroute de son armée est recueilli par la famille Aubert. Douceur, charme et passions sont les éléments de cette histoire touchante. Un des romans préférés de Charles Nodier.

Adèle : Gaston de Germancé, après la guerre civile, n’aspire qu’à la solitude et à la nature retrouvée dans le manoir de sa famille. Mais il y a sa mère, qui veut qu’il se marie, et ses voisins : Feréol de Montbreuse, Eudoxie de Valency, la pieuse madame Adélaïde et Adèle, l’orpheline…

Téléchargements : ePub  – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Nodier Charles – Trésor des Fèves

Trésor des fèves - Charles Nodier - Bibliothèque numérique romande - photo Anne Van de Perre Nodier Charles – Trésor des Fèves et autres récits : Si vous aimez le merveilleux, ce petit volume est pour vous ! Mais attention : les contes selon Nodier, s’ils vous transportent dans un monde où les limites du possible explosent sans avoir l’air d’y toucher, comme dans Trésor des Fèves et Fleur des Pois, ils peuvent aussi vous introduire dans un univers où les génies, loin de jaillir d’une bouteille pour exaucer des vœux extravagants, se transforment en « petits vieillards percés par la pluie, transis de froid, et probablement mourant de faim », pour enseigner à de jeunes oisifs l’art de vaincre l’ennui qui les mine, comme le Génie Bonhomme

Dans l’Homme et la fourmi – un conte écologiste avant la lettre – ou dans Sibylle Mérian, l’auteur met à profit son savoir d’entomologiste pour nous donner une leçon de modestie ou nous rappeler que dans la nature la réalité dépasse de loin la fiction !

Nodier n’oublie pas non plus qu’il est bibliothécaire et bibliophile. Dans le Bibliomane, il nous entraîne à sa suite dans une errance érudite à travers divers lieux de Paris parsemés de livres, où il accompagne Théodore, une épave atteint du « typhus des bibliomanes », qui collectionne les livres, non pas pour leur contenu, mais pour leur reliure ! Et il nous fait rencontrer au long de ce périple toute une galerie de personnages, plus ridicules les uns que les autres, qu’il peint à grands traits en exerçant de façon savoureuse sa verve satirique.

Le dernier texte, Polichinelle, s’apparente plutôt à une réflexion, satirique mais aussi politique, sur Guignol et le théâtre de marionnettes vus comme un miroir.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – HTML – word-ODT

Olivier-Ruchet Caroline – La Campagne des Corps-Francs

Olivier Ruchet - La Campagne des Corps-Francs - Bibliothèque numérique romande - Conflict at Lucerne The Illustrated London NewsOlivier-Ruchet Caroline – La Campagne des Corps-Francs : Les deux expéditions des « Corps-Francs », visaient à renverser le gouvernement conservateur et catholique du Canton de Lucerne. Ces expéditions furent l’expression d’un soulèvement populaire anticlérical – soutenu, mais sans grande implication, par les cantons radicaux et libéraux – dont l’élément déclencheur fut le recrutement de jésuites pour encadrer l’enseignement supérieur lucernois. Mal conduites, ces expéditions furent des échecs. Deux ans plus tard, le conflit entre l’alliance séparée (Sonderbund) de sept cantons conservateurs – et catholiques – et les libéraux-radicaux  devait déboucher sur la guerre civile du Sonderbund.

Caroline Olivier-Ruchet nous narre ici la deuxième « Campagne des Corps-Francs” en mars 1845, dans la période qui a suivi ces expéditions et avant la guerre du Sonderbund.

Téléchargements : ePub – PDF– PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Olivier-Ruchet Caroline – L’Honneur de Famille

Olivier Caroline - L'Honneur de Famille - Bibliothèque numérique romande - Anne Van de Perre Rolle en janvierOlivier-Ruchet Caroline – L’Honneur de Famille : Dans la région d’Avenches et de Morat, les aléas de l’histoire ont embrouillé les limites des cantons, créé des enclaves… une situation où des villages sont séparés de leurs voisins par des frontières administratives, religieuses… et tout le poids des préjugés. La famille Ménard est une famille paysanne du bord du lac de Morat, où la discipline, la vénération sans bornes du père, l’absence de la mère et la religion protestante prennent une très grande place. Joseph, le plus jeune des enfants, le plus passionné aussi, commet un forfait qui va mettre l’honneur de toute la famille en question…

Caroline Olivier-Ruchet est l’auteure de ce drame terrible et très romantique, empreint de passions et de morale. Femme de Juste Olivier, elle a écrit aussi  de nombreux poèmes (certains en collaboration avec son mari) et quelques articles pour la Revue Suisse, sous le pseudonyme de Charles Autigny. Elle a également établi une correspondance avec Sainte-Beuve.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Olivier Juste – Le batelier de Clarens (tome 1)

Olivier Juste – Le batelier de Clarens (tome 1) :Des touristes anglaises, Mme Glenmore et sa fille Julia, accompagnées de Mlle Lagarde, l’ex-institutrice française de Julia, viennent s’installer pour l’été à Clarens aux bords du lac Léman. Elles rencontrent près de son bateau Semplice Damont, qui les prend à bord. La croisière est pleine de quiproquo, Semplice pense qu’elles veulent traverser le lac pour retourner à Évian et les touristes le prennent pour un batelier. En fait c’est un peintre établis à Clarens, grand voyageur, recommandé par un confrère de Genève pour être le maître de dessin de Julia. Au fil des leçons, des ballades en montagnes ou sur le lac, les relations commencées de manière conflictuelles deviennent amicales et même… C’est alors qu’arrive Edgar, le cousin de Julia, et son mentor. Une peinture de la vie locale avec l’aubergiste, le paysan, le marchand de bétail et, à coté d’eux, les riches anglais en villégiature, de l’époque de l’âge d’or du tourisme britannique en Suisse.

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocket – word

 

Olivier Juste – Le batelier de Clarens (tome 2)

Olivier Juste - Les Batelier de Clarens (tome 2) - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Les Alpes et le lac Léman depuis GrandveauxOlivier Juste – Le batelier de Clarens (tome 2) : Julia Glenmore et Semplice Damon qui se sont rencontrés dans le tome 1, sont bien amoureux, mais que d’incompréhensions les séparent ! Et quel avenir peut-il y avoir entre une riche touriste britannique et un jeune homme de la région, même artiste-peintre ? D’autant qu’il y a le cousin Edgar Glennmore vu avec sympathie par la mère de Julia. Edgar et Semplice vont-ils se battre en duel au cours de l’excursion dans les Alpes vaudoises qu’ils ont entreprise ? Les protagonistes de ce roman atterriront dans un chalet d’alpage au pied des Tours-d’Aï où se développeront les fils de cette intrigue, parmi les vachers, les vaches et leurs cloches, les escalades de pentes raides, les sommets et la vue… et même un fantôme qui leur rendra visite.

Téléchargements : ePub – PDF – Kindle-Mobipocket – word

Olivier Juste – Le pré aux noisettes (Tome 1)

Olivier Juste - Le Pré aux Noisettes 1 - Bibliothèque numérique romande - Laura Barr-Wells Alpes de Savoie ai dessus de BelmontOlivier Juste – Le pré aux noisettes (tome 1) :

Fabrice, le « régent » (l’instituteur) et sa femme Marthe forment un couple très unis. Ils ont l’habitude de s’isoler dans leur retraite du « Pré aux Noisettes ». Voilà qui ne plaît guère dans un petit village vaudois à l’époque de la révolution de 1845. Les langues vont bon train. Que peuvent-ils y faire ? Il faut absolument y mettre fin !

Ce dernier roman de Juste Olivier, une œuvre de maturité, est aussi d’une lecture agréable qui vous tient accroché au développement de l’intrigue qui va se dérouler entre ce couple avec son monde à part, leurs amis et les mœurs rigides de la campagne vaudoise  du milieu du 19e siècle.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Olivier Juste – Les Fins-Hauts

Les Fins-Hauts - Juste Olivier - Les Bourlapapey Bibliothèque numérique romandeOlivier Juste – Les Fins-Hauts : Deux jeunes femmes, Diane et sa pupille Clary, sont en villégiature au village de Finhaut. Elles font la connaissance de Bruno, un jeune homme rêveur, qui tombe sous le charme de Clary. Comment le lui faire savoir ? Comment s’en faire aimer ? C’est Sylvion, un jeune vacher au babil fait de rimes, qui va amuser le lecteur par ses ruses et amener les deux jeunes femmes à résider dans une auberge improvisée pour l’occasion, à la grande surprise de M. de Montlucar, propriétaire des lieux.

Pour qui connaît un peu le village de Finhaut et la vallée du Trient, il sera aisé d’imaginer ce qu’était le décor d’alors : l’isolement du village, la beauté du paysage, la nature environnante, les querelles entre paysans de montagne, la difficulté de la vie dans cette vallée.

Téléchargements : ePub – PDF – PDF A5 – Kindle-Mobipocket – word

Écrire commentaire

Commentaires: 0