Extraits de livres, à télécharger (suite 7)

Les Mystères de Camille

Les Mystères de Camille

pour 3,99 € , ou télécharger un extrait

Une orpheline surmonte tous les obstacles pour accomplir son rêve. Abandonnée sur les bords de Seine alors qu'elle n'avait que deux mois, Camille est recueillie chez Francine et Julien, un modeste couple de fermiers. Elle possède un véritable don pour faire la cuisine et rêve en secret de devenir pâtissière. Mais ce beau projet se heurte au destin que lui ont réservé ses parents adoptifs : une vie ennuyeuse auprès d'un mari bien terne. Cependant Camille parvient à se faire embaucher comme serveuse dans un salon de thé, un métier pour elle plein de promesses, d'autant plus que son employeur, Martial Osmont, ne la laisse pas indifférente. Elle ignore encore que le chemin qu'elle emprunte la mènera au mystère de ses origines.

La Méprise

La Méprise

pour 9,99 € , ou télécharger un extrait

En 1924, Nina avait vingt ans et travaillait à la fabrique de soie. Belle fille aux cheveux fauves, elle attirait les regards et attendait le grand amour. Ce soir de bal, à la Saint-Jean, un inconnu « aux yeux de feu » l’entraîne dans une valse. Emportée par « une ivresse jamais ressentie », elle comprend que c’est l’homme de sa vie. Il s’absente quelques instants et, quand Nina le retrouve, elle ne ressent plus le même trouble. Pourtant, c’est bien le même homme en face d’elle...

Nina et ses sœurs

Nina et ses sœurs

pour 2,49 € , ou télécharger un extrait

Les Tonneliers, c'est le domaine où Nina a vécu une enfance heureuse. Mais la Première Guerre mondiale assombrit l'horizon. A 15 ans, elle pallie l'absence de son père, parti au front, et le découragement de sa mère. Nina endosse les responsabilités de la ferme. Avec bonheur, car cela devient vite la passion de sa vie. A peine a-t-elle le temps de penser à Olivier d'Evroult, jeune noble intimidant...

L'Heureuse providence

L'Heureuse providence

pour 9,99 € , ou télécharger un extrait

Confiée toute jeune à un riche couple de Parisiens en mal d’enfants contre une rente miraculeuse pour son père Ludovic, maître du modeste domaine de Kernadic, Gwenn Le Braz devient institutrice après des études brillantes à l’école normale. Alors que depuis dix ans elle n’a plus revu son père, furieux de son engagement dans l’enseignement laïc, elle apprend qu’il est sur le point de vendre ses terres en raison de la construction d’un barrage. À l’annonce de cette nouvelle, Gwenn est parcourue d’une étrange sensation qui va la ramener dans sa Bretagne natale pour venir au secours du domaine...

L'école buissonnière

L'école buissonnière

pour 12,99 € , ou télécharger un extrait

" Au bout de l'allée forestière, là où la brume avait avalé le monde, quelque chose émergeait lentement, une chimère grandissant comme dans un rêve. Un cerf immense déchira le brouillard, sa ramure était si ample que, pendant un instant, Paul crut que l'ombre l'avait décuplée... "

Pour Paul qui n'a jamais rien connu d'autre que l'univers minéral de la banlieue parisienne, la découverte de la nature sauvage de la Sologne est fascinante.

Confié à Borel, le garde-chasse bourru du domaine du comte de La Fresnaye, et à sa femme, le jeune garçon ne tarde pas à faire la connaissance du braconnier le plus rusé du pays.

Sur les bords de la Loire se noue alors une amitié sincère entre l'homme des bois et le gamin des villes. Paul découvre les secrets de la nature, goûte à la liberté, respire à pleins poumons cette nouvelle vie, rêvant jour et nuit de cette belle et jeune Gitane qui nage nue dans l'étang de la Malnoue.

Jusqu'au jour où il tombe sur un cerf majestueux qu'il veut protéger des hommes. Une quête qui le confrontera au secret de sa propre naissance...

Avec ce roman d'apprentissage, Nicolas Vanier nous convie dans cette Sologne mystérieuse qu'il chérit depuis son enfance.

Une ode à la nature, qui rappelle Maurice Genevoix, mais aussi une réflexion sur l'identité, les racines, l'amitié. Un texte à la fois fort et tendre, loin de l'agitation du monde.

La grande course

La grande course

pour 12,99 € , ou télécharger un extrait

" Il fait - 40°C et il est 11 heures.

Encore six minutes, et c'est à nous.

–; Du calme, les chiens !

Il va falloir maîtriser cette incroyable énergie,

celle de quatorze boules de muscles... "

Nicolas Vanier lâche son attelage. Devant lui, un défi immense : la Yukon Quest, la course de traîneau à chiens la plus difficile au monde. 1?600 kilomètres entre le Canada et l'Alaska, le long de la route de la ruée vers l'or. Des températures glaciales qui dépassent les - 50 degrés. Des vents qui vous renversent au premier relâchement. Un parcours accidenté exténuant.

Avec ses chiens, Miwook, Burka, Quest..., la fusion est totale. Très vite, pourtant, Nicolas Vanier, épuisé par le froid et l'absence de sommeil, doit aussi se séparer de cinq de ses compagnons. il pense même abandonner. Mais sa rage est plus forte !

Onze jours plus tard, l'aventurier entre dans le cercle très fermé des plus grands " mushers " du monde.

Cet exploit, Nicolas Vanier le dédie à ses chiens, les vrais héros, selon lui, de cette aventure extrême.

Après L'Odyssée blanche (1998), L'Odyssée sibérienne (2005) et Avec mes chiens, L'Odyssée sauvage (2014), Nicolas Vanier revient avec un grand récit d'aventure.

Le Grand Siècle déshabillé

Le Grand Siècle déshabillé

pour 19,99 € , ou télécharger un extrait

Loin d'être une époque solennelle et froide, le Grand Siècle se révèle, d'un bout à l'autre, comme ardemment érotique. Sans doute moins connu que le libertinage du siècle suivant, cet érotisme prend des formes multiples, parfois surprenantes, en s'affirmant comme une sorte d'antidote à tous les pouvoirs, moraux, politiques et religieux.

La veine populaire s'exprime de façon explosive et hilarante dans les facéties, les " chansons folâtres ", les " contes à rire ", puis, sous la Fronde, les violentes mazarinades, tandis que les " chansons de cour " brocardent sans pitié les amours des courtisans. On voit à cette même époque surgir les premiers grands textes érotiques de notre littérature : les Confessions de Bouchard, L'École des filles, Le Bordel des Muses de Le Petit. Les écrits d'ecclésiastiques montrent que l'Église elle-même n'échappe pas à ces hantises. Objets de scandale, le saphisme et l'homosexualité masculine sont présents aussi bien dans l'oeuvre des poètes que dans les anecdotes relatées par les chroniqueurs ou les rapports de police. Certaines obsessions, en particulier la scatologie, sont perçues et exaltées comme autant d'hérésies. Les multiples amours de Louis XIV témoignent que ce souverain, loin d'être une exception, exprimait parfaitement les goûts de son siècle tout enivré d'amour et de sensualité.

Nombre de textes ici rassemblés sont peu connus, sinon ignorés, et certains n'avaient même jamais été réédités. Ils sortent ainsi du purgatoire sans rien perdre de leur verve trouble et sulfureuse.

Faubourg des minuscules

Faubourg des minuscules

pour 11,99 € , ou télécharger un extrait

Avec Faubourg des minuscules, Édouard Bernadac nous entraine dans une évocation du Paris à la veille de la Libération, entre marché noir, réseaux clandestins et théâtre réquisitionné et bordel pour miliciens. Le lecteur suit avec plaisir les déambulations de cet anti-héros, résistant malgré lui, pris entre histoire d'amour, vocation théâtrale et dilemmes moraux, et se retrouve embarqué dans un imbroglio digne d'un vaudeville, le tout peuplé de personnages truculents.

Une machine à écrire pour fusil.

Paris, été 1944. Tandis que le cœur de la capitale bat au rythme de l'Occupation et de la suspicion générale, Juan Vega, un Catalan ayant fui le franquisme, mène une existence tranquille dans le xie arrondissement. Employé dans un atelier de restauration de meubles, Faubourg Saint Antoine, il s'éprend d'une ravissante jeune femme qui vient lui déposer une bergère Louis XV, si bien qu'il décide d'aller la livrer lui-même à l'adresse qu'elle lui a laissée. Quelle n'est pas sa surprise quand il se retrouve au Chabanais, une maison close fréquentée par des SS et autres collabos ! À peine a-t-il le temps de se remettre de ses émotions qu'on le charge d'aider le célèbre dramaturge Gilles de Rieu, ivre mort, à rentrer chez lui. Quelques jours plus tard, un voisin imprimeur trempant dans la résistance le convainc d'aller voler la Remington de l'écrivain. Au passage, Juan Vega s'empare d'un manuscrit qui va le rendre célèbre..

Écrire commentaire

Commentaires: 0