Extraits de livres, à télécharger (suite 9)

Das Reich, la division maudite

Das Reich, la division maudite

pour 9,99 € , ou télécharger un extrait

Le 6 juin 1944 à l'aube, les armées de la Libération prennent pied sur la côte normande. Et très loin de là, à Montauban, où elle sommeillait, la Panzer-division SS "Das Reich ", forte de centaines de chars Panther et de 15000 hommes, sous le commandement du général Lammerding, s'ébranle pour rejoindre la Normandie. Par la route, avec mission de réduire au passage les foyers de résistance du Quercy et du Limousin.

Le 7 juin, les F.T.P. de Corrèze attaquent Tulle, mettent à mal la garnison allemande. Une colonne de la " Das Reich " entre dans la ville le 8 juin au soir. Le 9 juin, les SS se saisissent de plusieurs centaines d'otages: quatre-vingt-dix-neuf seront pendus.

Cependant, ce même jour, à cent kilomètres au nord, dans la région de Limoges, où le gros de la " Das Reich " est parvenu, d'autres actions " terroristes " dirigent - à tort - la colère de l'état-major de la division sur le village, paisible entre tous, d'Oradour-sur-Glane. Investi le 10 juin, il est le lieu du massacre que l'on sait : sept cents victimes, par le fer et par le feu.

Pour raconter ces événements dramatiques, Michel Peyramaure a choisi la forme du roman. Plus exactement, du roman-document. Car, ici, tout est exact. Peyramaure a interrogé des survivants, fouillé les archives. Mais, pour donner vie et émotion à sa reconstitution des faits, il a créé quelques personnages, français et allemands, qui font de ce récit l'un des grands romans historiques de la Seconde Guerre mondiale.

Tempête sur le Mexique

Tempête sur le Mexique

pour 7,99 € , ou télécharger un extrait

L’épopée tragique de Maximilien et Charlotte du Mexique.

   Il est des personnages qui entrent dans l’histoire en même temps que dans la légende. Ainsi en est-il de la princesse Charlotte de Belgique et de l’archiduc Maximilien d’Autriche dont les destins incandescents transcendèrent les péripéties historiques pour atteindre d’emblée au mythe.

    Pouvait-on rêver couple plus romantique ? Elle, belle, ardente, musicienne, lui, raffiné, épris de poésie, avec la noble prestance des Habsbourg. Pourtant les fêtes, les voyages, les fastes de la cour de Vienne et du château de Miramar sur l’Adriatique ne dissipaient pas leur mélancolie.

    Quand Napoléon III, dans l’une de ces combinaisons diplomatiques scabreuses qui perdront son règne, leur propose en 1859 de devenir les souverains du Mexique, le couple entrevoit en rêve un pays immense, des trésors immémoriaux, le vent de l’aventure, leur amour régénéré.

    Rien ne se passera comme espéré. La couronne sera une couronne d’épine, le rêve deviendra cauchemar, la promesse d’une vie nouvelle s’achèvera dans la mort et dans la folie…

L'Accord secret de Baden-Baden

L'Accord secret de Baden-Baden

pour 16,99 € , ou télécharger un extrait

« On n'a pas fini d'interpréter mon voyage à Baden-Baden !... », a dit de Gaulle, peu de temps avant sa mort au colonel d'Escrienne, son dernier aide de camp. Pourquoi le chef de l'État a-t-il choisi de partir en secret pour l'étranger, le 29 mai 1968, provoquant la panique dans son entourage, et au risque de se voir accusé par certains d'avoir fui ? De Gaulle ayant affirmé publiquement avoir envisagé « toutes les éventualités sans exception » (le retrait du pouvoir, l'exil, la résistance, la création d'une nouvelle France Libre), cet événement a donné lieu à une série d'hypothèses toutes légitimes, car toutes fondées sur des propos successifs du chef de l'État adaptés à chaque interlocuteur pour obtenir le brouillage maximal d'une opération relevant, en réalité, de sa diplomatie secrète. Mais Willy Brandt a livré la clé de l'énigme et pour Henri- Christian Giraud l'explication de l'équipée de Baden-Baden n'est à chercher ni dans une défaillance du général de Gaulle ni dans une manoeuvre militaire ou psychologique, mais dans son « duo-duel » avec le Parti communiste et sa « belle et bonne alliance » avec Moscou, renouvelée en 1964 par l'Ostpolitik gaullienne. Sur fond d'intervention soviétique en Tchécoslovaquie. Voici l'histoire d'un chef-d'oeuvre d'intoxication de ce « théoricien de la surprise » qu'était de Gaulle. Une contre-enquête historique qui se lit comme un roman.

Nos vaches sont jolies parce qu'elles mangent des fleurs

Nos vaches sont jolies parce qu'elles mangent des fleurs

pour 6,99 € , ou télécharger un extrait

« Paysan, je vis depuis 87 ans, sur une terre à cailloux, dans une presqu'île. ça change beaucoup de choses d'être entouré par la mer. Chaque jour j'écris mes pensées sur de vieux agendas de récupération. Par petits coups de griffes sur le papier, j'écris des morceaux de mon cerveau. Raconter ma vie, c'est pour moi un peu comme baratter mon beurre, le même baratin, sauf que c'est moins difficile pour les bras. J'ai envie de parler des pierres, car des pierres, personne ne pense à parler pour elles. D'autres pensées me préoccupent, comme celle des gens qui sont vivants, trop vivants aujourd'hui et notre terre qui devient morte. J'ai ouvert la porte de ma petite ferme avec vue sur mer, phare et sémaphore. Vous me parlez de votre vie et je vous parle du trésor de comprendre ce qu'a été la mienne. Je n'ai rien voulu du bonheur et je l'ai rencontré quand même en regardant mes vaches ne manger que de l'herbe et des fleurs. »

C'était mon fils

C'était mon fils

pour 11,99 € , ou télécharger un extrait

Qui était le colonel Arnaud Beltrame, assassiné le 23 mars 2018 à Trèbes ?

Quelle force l'a conduit à accomplir un geste unanimement considéré comme héroïque ?

Des erreurs ont-elles été commises lors de l'intervention censée le libérer ?

« Arnaud ne s'est pas sacrifié, il a fait son devoir » ose dire Nicolle Beltrame, sa mère, qui nous raconte, à travers son enfance, sa carrière, l'histoire de son « petit Prince ».

Avec pudeur, détermination et une totale liberté de ton, elle n'évite aucun sujet.

Elle nous dit ce qu'elle pense de l'honneur, du sens du devoir, des valeurs de la France, mais aussi des peurs gouvernementales face au terrorisme, de la dérive de certaines religions.

Cette femme digne, sincère, interpelle le pouvoir. Et au-delà, tous les français. On partage sa peine mais aussi sa volonté de continuer à se battre.

Un témoignage exceptionnel dévoilant la série de renoncements qui ont abouti à la situation que nous connaissons.

L'insoumise de Carennac

L'insoumise de Carennac

pour 13,99 € , ou télécharger un extrait

1906. À Carennac, sur les bords de la Dordogne, une rivalité ancestrale oppose deux familles, les Liféri et les Desobières. Les uns sont bateliers, les autres marchands de père en fils. Rien ne semble pouvoir éteindre l’hostilité des deux familles.

Pourtant, malgré les rancœurs et les haines nées des générations plus tôt, Amaury Liféri et Lorène Desobières tombent amoureux. Contre l’avis de leurs parents, ils se marient en secret.

Mais cette union, placée sous le signe de la désapprobation, n’est-elle pas forcément vouée à l’échec  ? D’autant que Lorène l’insoumise aspire à devenir institutrice à cette époque où c’est encore un métier d’hommes. Et quand un fils naît, il se révèle handicapé par une infirmité. Le lourd passé familial semble entretenir une malédiction que rien ne peut conjurer…

  La volonté d'une femme est plus forte que le destin.

La Demoiselle du Mas du Roule

La Demoiselle du Mas du Roule

pour 5,49 € , ou télécharger un extrait

A l’aube du XIXe siècle, Henri-Louis Leroux se heurte au refus de son fils Charles de reprendre l’étude notariale familiale située entre Limousin et Périgord. Attiré par la vie parisienne, le jeune Leroux n’en fait qu’à sa tête. De dépit, le notaire contraint sa fille Méline à épouser le fils du médecin du village. La jeune femme se soumet, même si son cœur palpite pour le ténébreux Adrien, dont le départ pour les Indes est un déchirement. Mais Méline n’a pas encore dit son dernier mot, bien décidée à trouver le bonheur. Entre 1885 et les années 20, dans le bouleversement des mœurs et les troubles de la Grande guerre, la jeune génération tente de conquérir, malgré les secrets de famille, sa liberté… Quand les secrets d’un village bouleversent le destin d’une famille.

Les soeurs de Biscarrosse

Les soeurs de Biscarrosse

pour 11,99 € , ou télécharger un extrait

A Biscarrosse, au début des années 30, la famille Gelinmacq fait partie de ces propriétaires terriens enrichis grâce au reboisement de la forêt landaise. La fille aînée, Vinciane, a repris la gestion de la propriété familiale qu'elle dirige avec passion. Pourtant, sa rencontre avec un séduisant médecin d'Arcachon qu'elle envisage d'épouser remet en jeu l'avenir de la pinède.

Mahaut Gelinmacq, la cadette, n'a quant à elle qu'un seul rêve : apprendre à voler. Piloter un avion, faire partie de ce cercle restreint de femmes aventurières à la conquête du ciel...

Les sœurs veulent que la Claire Pinède soit préservée sans pour autant sacrifier leur liberté. Mais de douloureux secrets menacent de faire voler en éclats la famille. Les deux sœurs vont devoir choisir entre leur héritage familial et leurs rêves, quel qu'en soit le prix.

Écrire commentaire

Commentaires: 0